Ticeduforum
Don't Miss

Côte d’Ivoire : la communauté Web un atout pour les Tic en milieu Universitaire?

UNAL’intégration des TIC dans les Universités publiques ivoiriennes se ferra certainement à partir d’une franche collaboration entre les Universitaires et les acteurs de la communauté Web de la Côte d’Ivoire.  C’est la naissance de cette intelligence collective pour les tic en milieu universitaire qui a été le fait marquent le 24 mai 2013 lorsque des acteurs du Web se sont rendus dans la seconde Université publique de la ville d’Abidjan.

Sur invitation du club informatique de l’Unité de Formation et de Recherche (UFR) Sciences Fondamentales et Appliquées (SFA) de l’Université Nagui Abrogoua (UNA), la communauté Web a échangé avec des Universitaires sur deux thèmes : les Tic en milieu universitaire et la cybercriminalité. Les débats riches qui ont suivi les deux conférences ont permis à l’assistance composée d’étudiants et d’Enseignants-Chercheurs d’avoir une nette compréhension des enjeux des Tic en milieu universitaire et de la cybercriminalité.  A la suite des échanges, une session de formation à l’utilisation d’un logiciel de présentation a été organisée à l’intention des étudiants. Cette session très pratique a permis aux participants, venus nombreux avec leurs propres ordinateurs, d’apprendre à concevoir une présentation avec un logiciel de présentation. A travers leur encadrement, les acteurs de la communauté Web ont prodigué des conseils et partagé leurs expériences en la matière avec étudiants. Cette session de formation a été fort apprécié par les représentants du département  puisque selon eux, elle répondait à un réel besoin de formation des étudiants en Master.

UNA2

Au delà de l’importance des thèmes abordés à travers les deux conférences, ce qui est à saluer, c’est l’ouverture de l’Université sur la communauté Web. Cette ouverture du monde Universitaire vers les acteurs du Web semble prometteuse pour les Tic en milieu Universitaire. En effet, à travers les moments de partage, les Universitaires de Nagui Abrogoua se sont aperçus qu’ils pouvaient capitaliser les nombreuses initiatives des acteurs du Web dans l’optique d’une bonne intégration des TIC.  La communauté Universitaire s’est rendu compte qu’elle pouvait tirer  profit d’une franche collaboration avec les acteurs de la communauté Web.

Au moment ou les universités publiques ivoiriennes sont confrontées à des difficultés de tous ordres dans le cadre de leur informatisation, une telle collaboration est à encourager. Espérons simplement que cette prise de conscience des universitaires de l’Université Nagui Abrogoua fera des vagues dans les autres Universités publiques de Côte d’Ivoire. Parce que la communauté des acteurs du Web de la côte d’Ivoire pourrait bien être un atout pour l’intégration des Tic en milieu Universitaire.

Commentaire

commentaire